fbpx

«Le centre d’hébergement collectif pour RMNA d’Aïre doit répondre aux besoins des enfants». Cette motion de la gauche et des Verts (M 2525) a été traité avec deux autres motions relatives aux conditions de vie et de séjour des RMNA à Genève. Toutes trois ont été acceptées et renvoyées au Conseil d’Etat.

Il a déjà été fait mention des deux premières motions dans notre dernière newsletter. Cette 3e motion revendiquait que le nouveau centre d’Aire prévoyant une capacité d’hébergement de 80 personnes soit redimensionné pour éviter les erreurs de conception du Foyer de l’Étoile et surtout de permettre d’en faire un lieu de vie de qualité, propre à développer un réel concept d’intervention socio-éducative.

Les travaux réalisés par la commission des affaires sociales, mais surtout les auditions des jeunes gens qu’elle a réalisées – autant des jeunes requérant mineurs non accompagnés que des jeunes majeurs – lui ont permis de mesurer à quel point les conditions de vie au Foyer de l’Étoile n’étaient pas adaptées et étaient porteuses d’une violences institutionnelles inacceptable.

Ces jeunes gens ont exprimé leurs besoins. Ils ont décrit leurs conditions d’hébergement et le manque d’accompagnement dont ils souffraient. Un consensus s’est formé pour soutenir cette motion et la renvoyer au Conseil d’État, qui avait anticipé sur cette décision, il y a quelques mois déjà en réduisant à 40 le nombre de personnes qui pourraient être loger dans ce bâtiment. Les député·e·s ont pris acte de cette avancée, mais ils ont insisté sur le besoin non seulement de réduire la capacité d’hébergement du bâtiment, mais de le concevoir de sorte qu’il puisse accueillir plusieurs petites entités socio-éducative. Seul gage d’une véritable intervention d’aide et de soutien à ces jeunes gens.