Des riches toujours plus riches et des miettes pour le reste de la population ? Ensemble à Gauche (EàG) s’oppose fermement à cette vision de la société. Notre coalition est formée de mouvements politiques actifs à la gauche de la gauche (solidaritéS, Parti du Travail, DAL). Nous luttons pour la construction d’une société pleinement démocratique et plus égalitaire, sur la base de valeurs socialistes, féministes et écologistes. EàG est une force politique indispensable qui s’engage de la rue au parlement, en passant par le monde associatif, pour résister et améliorer le quotidien des habitant·e·s du canton.

Démocratie

 

La démocratie n’est pas qu’un objectif. C’est également une façon de s’organiser. À EàG, nous luttons pour la création d’espaces permettant à toutes et tous de participer à la construction d’une société plus juste. Si la démocratie politique mérite d’être fondamentalement transformée, la démocratie dans les entreprises et à tous les niveaux de la société doit être inventée. Luttons ensemble pour une véritable démocratie, enfin !

Socialisme

 

A EàG, nous luttons pour une économie au service des êtres humains et non des grandes entreprises. Sans propriété commune des ressources qui génèrent la richesse, l’égalité des droits est un leurre. Et sans égalité des droits, il ne peut y avoir de démocratie. Bien que malmené par l’histoire, le mot socialisme est porteur d’une utopie qui aspire à la liberté et l’égalité réelles pour toutes et tous. Ensemble faisons de cette utopie une réalité !

Écologie

 

L’accaparement des ressources naturelles dans une logique productiviste totalement déconnectée des besoins basiques de la population est une réalité. Dans une logique de profit, le capitalisme a mis la terre à genou. Tandis que des espèces s’éteignent, des êtres humains sont poussés à l’exil par le changement climatique. EàG se bat contre le saccage de la seule planète que nous ayons. Pour toutes et tous, aujourd’hui et demain. Sauvons le climat, pas les banques !

Égalité

 

Pas de démocratie réelle sans droits égaux pour toutes et tous. A EàG, nous luttons pour l’égalité entre hommes et femmes, pour une démocratie sans frontières et pour le droit de chacun·e à vivre son orientation sexuelle ou son identité de genre. Nous rejetons toutes formes de racisme, de sexisme, d’homophobie, de transphobie, d’âgisme ou de discriminations basées sur des convictions politiques ou religieuses. Parce que nous sommes toutes et tous égaux !

Ensemble à Gauche (EàG) est une coalition de gauche radicale présente au niveau municipal et cantonal dans le canton de Genève. Elle réunit divers partis et mouvements dont trois sont représentés dans des législatifs, au Grand Conseil et au Conseil municipal de la Ville de Genève. Il s’agit de solidaritéS, du PdT (Parti du travail) et du DAL (Défense des ainé·e·s et des locataires). EàG compte également un élu dans un exécutif : Rémy Pagani, actuellement maire de la Ville de Genève. Née en 2011 à Genève, la coalition s’inscrit dans le sillage de deux précédentes alliances : Alliance de Gauche et À Gauche Toute !

Une coalition similaire portant le même nom est également présente dans le canton de Vaud. Retrouve leur site en cliquant ici.

Quelques exemples de nos victoires aux côtés de la population :

 

Ensemble à Gauche porte ses valeurs de différentes manières. Souvent minorisée au Grand Conseil, notre coalition à l’habitude de s’armer de stylos et de descendre dans la rue afin de récolter des signatures au sujet de tel référendum ou telle initiative. EàG le fait toujours dans le souci de défendre les intérêts de la grande majorité de la population face aux intérêts particuliers de la petite minorité de privilégié-e-s qui nous gouverne. Consciente de cela, la population nous a soutenu à l’occasion de plusieurs référendums et initiatives ces dernières années. En voici quelques exemples :

✓ refus de l’augmentation de l’âge de la retraite et de la baisse des rentes (PV 2020)
✓ refus des cadeaux aux actionnaires des grandes entreprises en vidant les caisses publiques (RIE III)
✓ renforcement des droits populaires avec la baisse du nombre de signatures pour les initiatives et référendums
✓ baisse des prix des billets TPG et maintien de tarifs abordables, malgré les attaques de la droite qui voulait les augmenter
✓ refus de diminuer la qualité de l’accueil dans les crèches
✓ refus des coupes anti-sociales et anti-culture en Ville de Genève, etc.