fbpx

C’est à l’initiative d’Ensemble à Gauche que le Grand Conseil, à une large majorité et malgré la seule opposition jusqu’au boutiste des PLR-PDC, a décidé d’abaisser significativement le nombre de signatures requis pour faire aboutir référendums et initiatives au plan cantonal et communal.

Dire OUI au projet de loi constitutionnel en question, c’est appuyer un renforcement nécessaire des droits populaires et du contrôle démocratique sur les autorités. Il faut savoir en effet que le nombre de signatures requis en la matière à Genève est proportionnellement près de 4 fois plus élevé que dans le canton de Zurich par exemple.

En outre, depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution en 2013, le nombre de signatures pour un référendum cantonal a augmenté de 7000 signatures à 7700 signatures soit une augmentation de 10 % et cette progression était appelée à continuer.

Pour que la signature de chaque citoyen·ne ait plus de valeur, votons OUI à une démocratie directe renforcée !