fbpx

OUI À L’INITIATIVE « DAVANTAGE DE LOGEMENTS ABORDABLES » – Objet fédéral n°1

Cette initiative doit permettre d’accroître le nombre de logements abordables et de les soustraire à la spéculation. Elle prévoit l’encouragement de l’offre de logements à loyers modérés et le contrôle public d’au moins 10 % des constructions. Pour certains cantons, l’acceptation de l’initiative permettrait d’augmenter nettement le nombre de logements bon marché.  Dire OUI à l’initiative c’est un signal fort pour davantage de logements publics et abordables et contre la spéculation. C’est aussi permettre aux collectivités de contrôler démocratiquement le territoire et le logement.

OUI À L’EXTENSION DE LA NORME PÉNALE ANTIRACISTE – Objet fédéral n°2

L’extension de la norme pénale antiraciste aux critères de l’orientation sexuelle permettrait de condamner pénalement les appels à la haine et les discriminations homophobes. Il s’agit d’élargir le mécanisme légal en vigueur contre les attaques et discriminations à caractère raciste. Il est important d’envoyer un signal fort contre les discriminations en votant OUI. On peut cependant regretter le choix du parlement fédéral de na pas avoir inclus l’identité de genre à cette disposition élargie.

OUI AUX DÉCLASSEMENTS EN ZONE DE DÉVELOPPEMENT – Objets cantonaux n°2 et 3

Le déclassement en zone de développement permet d’accroître le nombre de logements bon marché et de réduire la spéculation en contrôlant les prix de location et de vente. C’est aussi la zone qui offre le plus de possibilités en termes d’aménagement écologique. Au contraire, la zone villa n’autorise aucun contrôle démocratique et représente un trou noir en matière d’aménagement du territoire. Les arguments écologiques des milieux de défense des propriétaires sont donc fallacieux. La défense des arbres et de la biodiversité exige au contraire une planification cantonale que seule la zone de développement rend possible.