fbpx

Une résolution (R 882) demande à l’Assemblée fédérale d’intervenir auprès du Conseil fédéral par voie de motion pour demander un gel de l’augmentation des primes pour 2020. Elle estime en effet qu’une nouvelle augmentation de primes est injustifiable considérant la très faible hausse des coûts de la santé en 2018 (0,47%) ; les bénéfices des assurances-maladies pour l’année 2018 ; l’augmentation des réserves (plus de 4 milliards) liée à ces bénéfices ; le fait que la moyenne des réserves se situe à 150% des limites légales.

La charge des primes d’assurance-maladie sur le budget d’un ménage représente par exemple près de 21% pour un couple avec deux enfants. Souvent elle est équivalente à la charge de loyer et plombe les budgets des ménages. La résolution 882 entend freiner cette ronde infernale que constitue chaque année l’augmentation des cotisations d’assurance maladie qui continuent à augmenter en dépit du bon sens.

Avec le groupe Ensemble à Gauche une majorité de député·e·s a estimé qu’il n’y a pas à tergiverser sur l’utilité de cette requête de geler l’augmentation des cotisations pour notre canton. Une nécessité avérée, vécue douloureusement chaque fin de mois quand les Genevois·es doivent s’acquitter de leurs cotisations d’assurance maladie. Ainsi, ils·elles ont accepté d’adresser cette résolution à l’Assemblée fédérale entendant parallèlement aussi lui envoyer un premier signal en vue d’autres changements indispensables pour rendre enfin à l’assurance maladie le caractère social qu’elle a perdu au fil de ces dernières années.

Jocelyne Haller