fbpx

L’initiative 168, lancée par l’Asloca et le Cartel intersyndical, est arrivée pour traitement au Grand Conseil. Le travail peut enfin commencer sur cette initiative absolument indispensable pour le bien-être de la population genevoise et qui permet de faire face aux enjeux qui nous attendent durant les prochaines années. En effet, ce texte a le mérite d’offrir une solution claire et précise à trois grands problèmes que rencontre notre canton.

Premièrement, ce texte amène une réponse extrêmement convaincante à la situation de la caisse de pension de l’Etat de Genève (CPEG) qui permettrait d’assurer et de préserver les rentes de 70’000 personnes à Genève, soit 20% de la population genevoise de plus de 25 ans.

Deuxièmement, cette initiative répond du moins en partie à la préoccupation numéro un des genevois-e-s, à savoir la crise du logement. En confiant la construction de plusieurs milliers de logements abordables à la caisse pension, l’initiative va offrir la possibilité à de nombreux personnes de trouver un logement à des prix corrects.

Finalement, cette initiative va empêcher la spéculation massive que les promoteurs, les milieux immobiliers souhaitent faire lors de la réalisation du futur quartier du PAV. Ce nouveau quartier qui accueillera plus de 12’000 nouveaux appartements représente une possibilité de profit gigantesque, mais qui se feront sur le dos de la population. En retirant ces terrains à la gourmandise des milieux immobiliers, ce texte protégera les loyers abordables.

Ainsi, cette initiative permet de recapitaliser la caisse de pension, en construisant des logements accessibles tout en empêchant les logiques spéculatives sur le PAV et ceci s’en risques financiers pour l’Etat et les contribuables. Bref, tout le monde sera gagnant ! Il faut donc la soutenir !

Initiative ASLOCA/CARTEL