fbpx

Ensemble à Gauche (EàG) se félicite de la reconquête d’une majorité de gauche au Conseil municipal de la Ville de Genève… qui devrait permettre de rompre avec deux législatures à majorité de droite et permettre d’infléchir significativement la politique municipale dans le sens des intérêts de la majorité de la population. Avec 4 élues et 2 élus, selon des réusltats provisoires, EàG se réjouit de renforcer la présence féminine au municipal durant la prochaine législature.

Dans le contexte présent d’une crise sanitaire extrêmement grave, EàG en appelle plus que jamais à la solidarité pour faire primer le bien commun de la population sur les intérêts particuliers. C’est la logique qui doit nous guider au deuxième tour.

Dans cet esprit, EàG annonce le maintien de Pierre Bayenet au 2e tour. Nous invitons le PS et les Verts à nous rejoindre sur un ticket commun à 4, pour barrer la route à la droite et l’extrême droite et défendre une ville solidaire au service de tous·toutes ses habitant·e·s. Cette décision est bien-sûre conditionnée à la décision des assemblée générale des composantes d’Ensemble à Gauche – solidaritéS/DAL.

Il importe en effet qu’aucune voix d’EàG, du PS et des Verts, ne manque à l’appel. Pour cela, nous devons rassembler nos trois formations autour de mesures sociales et écologiques concrètes et nous engager à les défendre ensemble durant la prochaine législature. Nous invitons le PS et les Verts à en discuter avec nous.

Au cours des trois dernières élections municipales, depuis 2007, EàG, le PS et les Verts ont présenté 4 candidat-e-s, soit deux du parti qui a obtenu le plus de voix au Conseil Municipal, et un-e de chacun des deux autres partis. C’est le seul moyen de rassembler l’ensemble de nos électorats pour combattre les projets rétrogrades de la droite et de l’extrême droite.

Si d’aventure, le PS et les Verts décidaient de partir sans EàG au second tour, ils prendraient la grave responsabilité de tourner le dos à l’électorat de la gauche combative et risqueraient ainsi d’offrir sur un plateau un second siège à la droite. C’est ce qui était arrivé à Carouge, où un tel scénario avait conduit en son temps à l’éjection pure et simple du PS de l’Exécutif de cette commune au profit d’un·e élu de droite.

Nous invitons donc le PS et les Verts à soutenir un ticket commun à 4 au second tour, avec Pierre Bayenet pour EàG, afin de défendre ensemble des priorités concrète dans le sens d’une ville sociale et solidaire au service de tous·toutes ses habitant·e·s.

EàG tient finalement à remercier les votant-e-s qui nous font confiance ainsi que les militant-e-s qui se sont fortement mobilisé-e-s afin de rendre ce résultat possible.