fbpx

« L’Allondon à nouveau en danger, non à un centre commercial dépassé ! » C’est le titre de la motion M 2741, amendée par un député d’Ensemble à Gauche, qui a été votée à une très large majorité par le Grand Conseil de la République et cantons de Genève.

En effet contrairement à ce que demandaient les auteurs de la motion, membres du PDC qui se limitaient à “inviter en dernier ressort” le Conseil d’Etat, le Grand Conseil s’est rallié à une volonté très claire. « S’opposer au projet du centre commercial de Saint-Genis, y compris en faisant recours devant les juridictions françaises et en faisant appel à la Confédération pour qu’elle interpelle à son tour la France sur le risque d’atteinte aux eaux courantes et souterraines transfrontalières ».

Lors d’une manifestation qui s’est tenue à la fin de l’été passé plus de 400 habitantes et habitants avaient crié haut et fort leur mécontentement de voir un nouveau mégacentre commercial s’implanter dans la zone industrielle de St-Genis-Pouilly. Seul Ensemble à Gauche était présent lors de ce rassemblement. Ce fut d’ailleurs encore le cas lors d’une manifestation aussi importante dans le Chablais contre l’autoroute concurrente au Léman express. 

Ça bouge du côté de nos ami-e-s français qui en ont marrent, comme nous, de voir leur région, notre bassin de vie commun, être l’objet de spéculation immobilière et foncière. Ils combattent comme nous le mitage urbain, la disparition de bonnes terres agricoles et de la diversité biologique comme d’ailleurs les pollutions de cours d’eau tel que l’Allondon. Lors du prochain appelle à manifester, nous devrons renforcer notre solidarité avec l’ensemble des habitant-e-s de la région qui se mobilisent. Quant au Conseil d’Etat il faudra bien qu’il s’exécute et rallie les opposant-e-s à ce super centre commercial OPEN, comme d’ailleurs il s’est rallié à la procédure judiciaire qu’a initiée la Ville de Genève contre la prolongation de l’exploitation de la centrale nucléaire du Bugey.