L’association des médecins du canton de Genève (AMG) fait campagne en faveur de 8 médecins, candidats au Grand Conseil, tous des hommes, parmi lesquels 5 PLR, 2 PDC et 1 PS. Un soutien corporatiste qui trahit évidemment la défense d’intérêts privés. Parmi eux, Pierre CONNE (PLR) et Philippe MOREL (PLR) ont pourtant voté en faveur de la loi 11404, le 4 février 2016, au Grand Conseil, contre laquelle l’AMG a dû lancer une initiative populaire pour « Garantir le secret médical ». Sans aucun souci de se contredire, elle appuie pourtant quatre candidats, parmi lesquels deux médecins de droite, et deux élu-e-s de gauche, engagés dans le lancement de cette initiative. Comprenne qui pourra…

Enfin, à cette liste, l’AMG ajoute 5 candidat·e·s, tous issus de la droite dure, sans motiver son choix : Thomas BLÄSI (UDC), sans doute en tant que pharmacien; Beatriz DE CANDOLLE (PLR), peut-être en hommage à son lointain aïeul ; Jean-Marc GUINCHARD (PDC), probablement en sa qualité de responsable administratif de Vision Clinique SA ; Vincent MAITRE (PDC), certainement en tant que président du Conseil d’administration de Swiss Ambulance Rescue SA ; et Véronique KÄMPFEN, comme Directrice de la communication de la Fédération des entreprises romandes (FER), dont les rapports avec la santé laissent perplexe.

L’association des médecins du canton de Genève (AMG) s’engage fermement en faveur de la marchandisation de notre santé, aux antipodes des intérêts de la grande majorité de la population. Ensemble à Gauche (Liste n° 1) défend au contraire le renforcement d’une médecine publique de qualité à la portée de toutes et tous. Raison de plus pour voter et faire voter la Liste n° 1 d’Ensemble à Gauche.