fbpx

Supprimer une semaine de vacances en août pour en rajouter une à Pâques ? Voilà la sorte de compromis qui entend mettre fin, en 2022, au consensus qui dure depuis 44 ans (1976). Les vacances scolaires, voilà un sujet plaisant et populaire, où chacun à son avis. Mais la question est sérieuse dans le sens où les vacances rythment et influencent la vie de la société en général, au quotidien, que l’on ait des enfants à l’école ou pas.

Les tentatives régulières pour modifier le calendrier se sont toutes heurtées au fait que les solutions imaginées se révélaient in fine plus problématiques que le statu quo, et incapables de contenter une majorité. Il faut rappeler que la répartition actuelle satisfait le 81% des familles ! (enquête du SRED, 2016)

Allonger la pause pascale pour essayer de réduire la période qui suit jusqu’aux vacances d’été peut se comprendre. Mais le nombre de ces dernières semaines d’enseignement qui conduisent à la fin de l’année scolaire reste de toute façon variable. Le problème nouveau que soulève la motion (M 2376) envoyée au Conseil d’Etat réside dans le fait qu’en enlevant une semaine sur les huit actuelles, la rentrée aura lieu vers la mi-août. Difficile d’imaginer de bonnes conditions d’accueil des élèves le 15 août si on pense à la canicule de 2018, par exemple.

Auparavant, les grandes vacances duraient les deux mois d’été, soit 9 semaines, et la rentrée avait lieu en septembre. Depuis 1976, cette pause estivale a été réduite à 8 semaines. Passer à 7 semaines compliquera la vie des familles qui désirent partir en vacances au mois d’août, se fera au détriment de l’entretien des bâtiments scolaires (qui en ont bien besoin !) car les entreprises ne disposeront concrètement que de 5 semaines pour réaliser les travaux, les écoles devant être accessibles au personnel la première et la dernière semaine de vacances (des élèves !), etc.

Ainsi, ajouter une semaine d’un côté pour en enlever une de l’autre s’apparente davantage à un marché de dupes qu’à une avancée pour les conditions d’apprentissage des élèves!