fbpx

Après deux législatures d’une majorité de droite au Conseil municipal de la Ville de Genève, la gauche a la possibilité de reconquérir une majorité. C’est une nécessité pour mener une véritable politique sociale du logement, un renforcement des services publics et répondre à la crise climatique. Mais la présence d’Ensemble à Gauche est aussi indispensable pour garder le cap à gauche lorsque le PS ou les Verts sont tentés par des compromis fumeux avec la droite.

L’allègement fiscal, approuvé par un Conseil administratif à majorité de gauche contre l’avis du magistrat Ensemble à Gauche, a illustré les dérives que peuvent connaitre des élus de gauche. Au point qu’un député PLR directeur général de la CCIG remerciait récemment les élu-e-s PS d’avoir eu le bon goût d’offrir un cadeau fiscal à une entreprise active dans le négoce des matières premières…  

Par le passé, Ensemble à Gauche a pu s’opposer avec succès à privatisation du téléréseau municipal 022 Télégenève/Naxoo. Nous avons également défendu inlassablement la politique d’acquisition de terrains par la Ville afin de construire des logements abordables et de limiter les effets délétères de la spéculation.

Pour garder le cap à gauche, le 15 mars, votons et faisons voter Ensemble à Gauche (solidaritéS – DAL), Liste 3, et Pierre Bayenet au Conseil administratif de la Ville de Genève.