fbpx

Ensemble à Gauche se félicite de l’acceptation d’une résolution visant à annuler les jugements du Tribunal pénal du 3 juin 1933 et de pleinement réhabiliter les sept personnes condamnées pour leur participation à la manifestation du 9 novembre 1932.

C’est désormais à l’Assemblée fédérale que revient le pouvoir de prendre la décision d’annuler ce jugement. Le canton a transmis cette demande à Berne. Pour rappel, le 9 novembre 1932, l’armée, appelée pour maintenir l’ordre public lors d’une manifestation ouvrière sur la plaine de Plainpalais en réaction à une réunion de l’Union nationale de Georges Oltramare, ouvrait le feu sur la foule, faisant treize morts et plus de soixante blessés.

par Jean Batou, député EàG,
jean.batou@gc.ge.ch