fbpx

Les besoins sociaux de la population croissent, la pauvreté et la précarité augmentent. De nombreuses personnes ne bénéficient plus d’une couverture d’assurance sociale en raison des multiples révisions qui ont réduit la couverture des risques. L’État doit réinvestir son rôle de protection et de redistribution en développant des programmes de promotion de l’emploi et de lutte active contre le chômage. Il doit se positionner contre la réduction du champ de couverture des assurances sociales et pour la mise en place de nouvelles prestations. L’Office cantonal de l’emploi (OCE) doit permettre aux bénéficiaires de trouver du travail, cela passe par un développement du suivi personnalisé et des formations.

 

Nos propositions

– Prévoir la prise en charge de la réorientation professionnelle par la loi cantonale sur le chômage
– Développement des programmes de réinsertion favorisant réellement le retour en emploi
– Donner les effectifs nécessaires au bon fonctionnement des services publics et subventionnés pour répondre à l’augmentation des besoins de la population
– Mise en place d’un plan de lutte contre la pauvreté et la précarité
– Déplafonner les maxima de loyers pour les prestations complémentaires (AVS/AI, PCFam) et pour les prestations d’aide sociale
– Proscrire le travail gratuit ou sous-rémunéré mis en place sous prétexte de stages de réinsertion