fbpx

La surcharge du trafic, les bouchons et la pollution qui en résultent ne sont pas une fatalité à Genève, ce sont les conséquences de choix politiques. Il est aujourd’hui urgent de prioriser les transports publics et la mobilité douce. Ensemble à Gauche s’est battu durant ces dernières années pour obtenir une baisse du prix des TPG sans diminution des prestations. La crise environnementale mais aussi la volonté d’améliorer la qualité de vie à Genève doivent nous encourager à développer les prestations des TPG, augmenter le réseau des pistes cyclables et les rues piétonnes.

 

Nos propositions

  • Plan public d’investissement dans les TPG : développement des fréquences, extension du réseau et maintien de tarifs abordables
  • Augmentation des effectifs des TPG
  • Priorité réelle aux TPG : régulation des feux et sites propres
  • Construction de parkings relais (P+R) à la frontière
  • Création de zones 30 ou 20 km/h partout où les normes de bruit sont dépassées
  • Création d’aménagements cyclables directs, continus et sécurisés sur l’ensemble du réseau primaire et secondaire
  • Régulation des feux pour donner la priorité à la mobilité douce dans le centre et l’hypercentre (zones 1 et 2)
  • Création de cheminements piétonniers continus