fbpx
Le dérèglement climatique et l’effondrement de la biodiversité sont aujourd’hui des sujets de préoccupation majeure à l’échelle du globe. Genève a une part de responsabilité importante, non seulement en raison des émissions de gaz à effet de serre au sein du canton mais aussi en raison des activités de grands groupes économiques qui exercent une activité prédatrice sur de larges parties de la planète et financent massivement les énergies fossiles. La question environnementale est aussi une question de santé publique à Genève, alors que la pollution de l’air atteint régulièrement des seuils nocifs pour les habitant·e·s. Une politique environnementale conséquente passe donc aussi par l’amélioration de la qualité de vie de la population.
 

Nos propositions

– Plan d’isolation des bâtiments sans augmentation des loyers
– Réduction de la pollution de l’air en s’attaquant aux causes de ces nuisances
– Soutien public aux énergies renouvelables et aux économies d’énergie
– Augmentation des taxes sur le trafic aérien pour financer les transports publics
– Refus de la nouvelle gravière à Cartigny qui menace la réserve du Moulin de Vert à forte richesse biologique
– Interdiction pour les capitaux détenus directement ou indirectement par l’État d’investir dans les énergies fossiles