fbpx

Pierre Vanek avait posé une question sur la participation de Pierre Maudet à une cérémonie ayant eu lieu 25 ans, jour pour jour, après la publication du rapport de la CEP DMF et la dissolution de la P-26, organisation militaire secrète, par le Conseil fédéral. Cette participation du conseiller d’Etat PLR va dans le sens de l’opération de « réhabilitation » de la P-26 en cours à l’échelle fédérale.

Dans sa réponse le président du Conseil d’Etat écrit:

«Le conseiller d’Etat chargé du département de la sécurité et de l’économie a été invité à un événement organisé le 17 novembre 2015 à la salle des Rois des Exercices de l’Arquebuse et de la Navigation, auquel il a assisté entre 15h30 et 15h50 ce jour-là, pour y intervenir brièvement et spontanément; cette participation n’a pas occasionné de frais.

Cette manifestation, similaire à trois autres événements qui se sont tenus à Bâle, Berne et dans les Grisons, en présence des magistrats cantonaux respectifs, a été organisée localement par le président de plusieurs cérémonies patriotiques genevoises – notamment celle du 1er juin au Port Noir –, afin de saluer les personnes qui se sont engagées au profit de l’armée suisse dans un passé récent.»

Dans sa réponse le gouvernement affirme également que la manifestation «n’avait pas pour objet de réhabiliter ou de qualifier l’organisation P-26, tâche dévolue à des commissions d’experts ou de parlementaires.»

On ne peut pas dire que toute la lumière ait été faite à ce stade sur cette affaire. Mais l’enquête avance, la présence du suspect sur les lieux entre 15h30 et 15h50 est confirmée par un de ses collègues… Gageons qu’il se trouvera des témoignages permettant d’établir ce qu’il y a dit et qui étaient ces « personnes engagées au profit de l’armée suisse dans un passé récent » dont on tait le nom, mais qui justifiaient l’organisation de manifestations «patriotiques» concertées et simultanées aux quatre coins du pays, tombant par hasard le 17 novembre…

 

par Pierre Vanek, député EàG,
pierre.vanek@gc.ge.ch