fbpx

La motion 2443A, déposée par le MCG, avec le soutien de toute la droite, propose de ne plus indexer la valeur locative des appartements ou villas habités par leurs propriétaires, et ceci depuis 2016. Bien entendu, ce projet a reçu le soutien d’une majorité en plénière du Grand Conseil. A qui s’apprête-t-on à faire ainsi des faveurs fiscales, alors que le Conseil d’Etat prévoit de multiplier par quatre la taxe personnelle des plus démunis et de faire des économies massives sur l’aide sociale ?

Selon un document de l’OCSTAT de mars 2016 : 18% des ménages sont propriétaires de leur logement ; ils disposent en moyenne de 5 pièces, contre 3 pièces pour les locataires ; enfin, un quart des ménages ayant une formation universitaire sont propriétaires, contre 7% seulement de ceux qui n’ont qu’une formation obligatoire. Et le manque à gagner fiscal induit par cette mesure sera encore un montant à retrancher des moyens d’une politique active de soutien au logement social.