fbpx

Le groupe parlementaire EAG avait pris acte, l’été dernier du fait qu’un député qui avait été élu sur notre liste, sous les couleurs du DAL, avait démissionné de cette formation pour fonder une nouvelle chapelle politique à l’enseigne des «radicaux de gauche».

Ce faisant cet élu avait rompu tous liens politiques avec la coalition EAG et devait logiquement siéger en indépendant, comme il le fait au Conseil municipal. Pour des raisons peu compréhensibles, il a cependant continué un temps à revendiquer unilatéralement sa qualité perdue de membre du groupe, en assortissant cette revendication incongrue de procédures judiciaires qui l’étaient également.

L’épisode est désormais clos, par un courrier au bureau du parlement, Gauthier a admis que sa place était ailleurs… Elle l’est au sens propre, comme au sens figuré, puisqu’il a émigré géographiquement dans la salle du Grand Conseil à la droite du PS, ce qui lui convient sans doute bien. Fin de la péripétie !

par Pierre Vanek, député EàG,
pierre.vanek@gc.ge.ch