fbpx

La majorité de droite du Grand Conseil a refusé de débattre de la résolution d’EàG condamnant les atrocités commises par l’État tchétchène à l’encontre de la population homosexuelle alors que le Conseil fédéral n’a toujours pas condamné publiquement ces horreurs et que le fait d’être LGBT ne constitue pas un motif d’asile en Suisse !

Le combat continue !!! RDV le 11 juin, place des nations, pour une mobilisation contre les camps en Tchétchénie !

par Julien Repond, assistant parlementaire,
julien.repond@gc.ge.ch