fbpx

Une question urgente demandant au gouvernement de communiquer le coût du dispositif de sécurité mis en place à l’occasion de la finale de la Coupe de Suisse de football ainsi que d’indiquer par qui ces frais ont été pris en charge a été déposé lors de la dernière session.

En effet, les organisateurs de manifestations sont censés, à teneur de la Loi concernant la facturation des frais de sécurité lors de manifestations, établir « un concept et un budget préalables en matière de sécurité » et, « sauf exception prévue par la loi », les organisateurs sont tenus de verser «un émolument, qui correspond aux coûts de l’engagement de moyens policiers spécifiques et extraordinaires

Suite aux deux grosses manifestations « sportives » simultanées, celles des supporters valaisans (6000 participant-e-s) et bâlois (4000 participant-e-s) qui ont défilé dans notre canton en lien avec la finale de la Coupe de Suisse de football la semaine dernière, la question de la prise en charge du coût du dispositif se pose.

Globalement, les choses se sont bien passées semble-t-il, mais au prix d’un dispositif policier sans beaucoup de précédents, impliquant des effectifs policiers massifs et des renforts venus d’autres cantons latins. La RTS a parlé de 1000 agents environ mobilisés et d’un coût du dispositif dépassant le million de francs… dont une grand part aux frais du canton. A suivre…

par Pierre Vanek, député EàG,
pierre.vanek@gc.ge.ch