fbpx

Le feu orange clignotant le dimanche a fait l’objet d’une question urgente d’Olivier Baud (QUE 1014). Ce feu est censé fluidifier le trafic. Mais la mesure semble avoir été mal évaluée, surtout pour les piétons. Malgré les déclarations enthousiastes des autorités, l’automobiliste lambda n’a toujours pas compris que l’orange clignotant est une invitation à la prudence. Non, le conducteur du dimanche prend ça comme une indication que la voie est libre, qu’il peut rouler sans retenue, sans crainte de voir le feu devenir rouge. Et tant pis pour les piétons qui s’aventurent sur un passage censé les protéger.

En fait, ce serait à aux piétons de faire attention ! A eux d’éviter de traverser une route s’il y a des voitures… Probablement qu’aux carrefours, de peur de froisser leur belle carrosserie, les conducteurs font un peu gaffe. Mais s’il est un endroit où rien de justifie la mise en place du feu clignotant le dimanche, c’est à la route des Franchises. La voie est très large et il n’y a aucun croisement. Toute personne se promenant là le dimanche peut être témoin de la difficulté à pouvoir traverser le passage à piétons sis à la hauteur de l’ECG Henry-Dunant. En effet, les automobilistes ont l’air surpris de découvrir que d’aucuns osent s’aventurer sur les lignes jaunes, et leur réflexe n’est pas de freiner ou de s’arrêter, bien au contraire, mais simplement d’éviter les importuns en donnant un coup de volant.

Ainsi, un dimanche du mois de mars, un couple de personnes âgées, dont l’une avec un déambulateur, ont, dans leur tentative de rejoindre le trottoir opposé au parc des Franchises, été frôlées par une première voiture, puis une deuxième et, enfin, ont évité le bus 22 qui a démarré sans attendre qu’il n’y ait plus personne sur le passage. C’est insensé. Et le paradoxe, c’est qu’un passage piéton sans aucun feu n’engendre pas ce genre de comportement coupable et dangereux.

Il serait beaucoup plus simple en fait, sur un tronçon tel que celui de la route des Franchises, de laisser le feu au vert en permanence le dimanche, mais de faire en sorte que si un piéton presse le bouton demandant le passage, le feu devienne rouge dans les 7 secondes, pour permettre de traverser en sécurité, sans avoir la désagréable impression d’être un piquet autour duquel slaloment les voitures…

Retrouvez la question en cliquant ici.

Olivier Baud