fbpx

Ensemble à Gauche a voté une motion demandant l’amélioration des conditions d’incarcération des détenues mais a tenu à prendre ses distances avec la solution proposée: la construction des Dardelles, un établissement titanesque coûtant près de 260 millions et dont le crédit d’étude a récemment été refusé par le Grand Conseil. Ajoutons à cela que plusieurs établissements concordataires sont à moitié vides et qu’il y a peu une aile de Curabilis, restée inoccupée, aurait pu accueillir des femmes… Cherchez l’erreur!

Cela peut sembler incongru venant d’Ensemble à Gauche de ne pas adhérer totalement à une motion qui demande que les détenues puissent effectuer leur peine dans des conditions correctes mais cette motion associait cette amélioration à la construction des Dardelles, une prison titanesque totalement surdimensionnée coûtant 260 millions ! Alors qu’avons-nous dit ? Nous avons déclaré qu’effectivement les conditions des détenues laissaient à désirer mais que c’était également le cas en partie pour les détenus et que oui il convenait d’améliorer les promenades et la formation quasi inexistante offerte aux femmes aujourd’hui. Nonobstant, si la situation des femmes à Champ-Dollon est catastrophique, cela est dû au fait que Genève défend mal ses intérêts dans le cadre du concordat. Comment expliquer que les prisons genevoises soient surpeuplées alors même que des établissements romands sont à moitié vides ? Cherchez l’erreur… mais le ministre Maudet bardé de certitudes ne voit là qu’une solution… la construction des Dardelles alors même qu’il a tergiversé pendant des mois pour l’attribution de l’aile vide de Curabilis passant de détenus djihadistes à des jeunes adultes alors même que les Léchaires, établissement concordataire, sis dans le canton de Vaud accueille la même population. Et pour y revenir, l’aile dédiée primitivement pour la sociothérapie à Curabilis aurait pu accueillir des femmes dans d’excellentes conditions. Suite au prochain numéro… dans un contexte où le Grand Conseil a, d’ores et déjà, refusé le crédit d’études des Dardelles!