fbpx

Malgré les oppositions MCG et UDC, le crédit de 10 millions pour la reconstruction du théâtre de Carouge a été accepté.

Une participation du canton plutôt chiche qui correspond à 18% du budget total, alors que, si l’on regarde les abonné-e-s, on constate que 70% proviennent du canton et seul-e-s 8% de la commune de Carouge. Ce vote en faveur de la culture est toutefois bon à prendre par les temps qui courent.

Il ne reste plus qu’à espérer que le référendum carougeois, qui a abouti grâce au MCG, ne soit pas confirmé dans les urnes. Carouge et Genève ont besoin de cette nouvelle salle et si la votation populaire était défavorable, il n’y aurait simplement plus de théâtre, ce qui signifierait une perte immense pour la culture et la création théâtrale.

Une participation du canton plutôt chiche qui correspond à 18% du budget total, alors que, si l’on regarde les abonné-e-s, on constate que 70% proviennent du canton et seul-e-s 8% de la commune de Carouge. Ce vote en faveur de la culture est toutefois bon à prendre par les temps qui courent.

Il ne reste plus qu’à espérer que le référendum carougeois, qui a abouti grâce au MCG, ne soit pas confirmé dans les urnes. Carouge et Genève ont besoin de cette nouvelle salle et si la votation populaire était défavorable, il n’y aurait simplement plus de théâtre, ce qui signifierait une perte immense pour la culture et la création théâtrale.

par Olivier Baud, député EàG,
olivier.baud@gc.ge.ch