DES PROPOSITIONS CONCRÈTES POUR CHANGER TON CANTON !

SANTÉ


HAUSSE DES PRIMES MALADIE, URGENCES BONDÉES, SOINS DENTAIRES NON-REMBOURSÉS… ÇA SUFFIT !

TRAVAIL


DES SALAIRES TROP FAIBLES, DES EMPLOIS RARES ET PRÉCAIRES… RÉAGISSONS !

MOBILITÉ


POLLUTION, BRUIT, BOUCHONS, TPG BONDÉS ET LENTS, CYCLISTES EN DANGER… RAS-LE-BOL !

LOGEMENT


LOYERS ABUSIFS, APPARTEMENTS RARES, CONTRATS DE BAIL PRÉCAIRES… STOP !

SANTÉ

L’explosion du prix des primes d’assurance-maladie pèse toujours plus sur les ménages. Pour nombre d’entre eux, les fi ns de mois sont toujours plus difficiles et l’accès aux soins n’est pas garanti. Aujourd’hui, plus d’une personne sur cinq renonce aux soins pour des raisons financières.

Pour couronner le tout, les HUG sont surchargés par manque de personnel et de moyens. Cette situation est intolérable.

EàG se bat pour l’accès de toutes et tous à des soins de qualité !

Nos propositions

✓ Mise en place d’une assurance pour le remboursement des soins dentaires
✓ Augmentation et élargissement des subsides d’assurance maladie
✓ Création d’une caisse cantonale d’assurance maladie assurant des primes abordables
✓ Augmentation des effectifs aux HUG
✓ Développement d’unités de soins gratuits dans les quartiers et les communes suburbaines

TRAVAIL

Alors que le coût de la vie augmente fortement, les salaires stagnent ou diminuent. Les conditions de travail deviennent de plus en plus précaires à cause des mutations du marché du travail : travail sur appel, travail temporaire, « ubérisation » et pression à l’augmentation de la productivité, etc.

Dans une des régions les plus riches du monde, les travailleurs·euses sont toujours plus pauvres et plus stressés, alors que d’autres ne trouvent même pas de travail.

Cette situation doit changer !

Nos propositions

✓ Augmentations salariales par l’extension des conventions collectives et des contrats-types
✓ Instauration d’un salaire minimum cantonal de Frs 4200.–
✓ Interdiction de licencier pour les entreprises faisant du bénéfice
✓ Plan d’urgence de l’État pour la création de 1000 emplois d’utilité sociale et écologique
✓ Renforcement de l’inspection des entreprises contre la sous-enchère salariale
✓ Extension des contrôles de l’égalité salariale entre femmes et hommes
✓ Gratuité des crèches et du parascolaire et garantie d’une place par enfant

MOBILITÉ

La situation catastrophique de la mobilité à Genève est le résultat d’années passées à ne pas opérer de réel choix.

Résultat : les transports publics sont trop souvent bloqués dans le trafic, alors que les cyclistes et piétons sont trop souvent en danger pour cause d’aménagements mal conçus.

Conclusion : personne n’avance et la pollution, le bruit et les bouchons augmentent.

Changeons cette situation et investissons dans des transports écologiques !

Nos propositions

✓ Plan public d’investissement dans les TPG : développement des fréquences, extension du réseau et maintien de tarifs abordables
✓ Priorité réelle aux TPG et à la mobilité douce : régulation des feux et sites propres
✓ Construction de parkings P+R à la frontière
✓ Créations de zones 30 ou 20 km/h partout où les normes de bruit sont dépassées
✓ Création d’aménagements cyclables sécurisés

LOGEMENT

Genève manque cruellement de logements abordables. En effet, la construction d’appartements de luxe et de propriétés par étage permet aux promoteurs d’accumuler des profits juteux, et ce, au détriment des locataires. Les milieux de l’immobilier s’enrichissent tandis que la population subit des hausses de loyers, peine à trouver des logements abordables et est souvent victime de contrats de bail toujours plus en défaveur des locataires.

Pour EàG, le logement n’est pas une marchandise, mais un droit fondamental.

La politique du logement doit changer !

Nos propositions

✓ Baisse immédiate de 8 % de tous les loyers
✓ 80 % des nouvelles constructions doivent être des logements locatifs
✓ 50 % des nouvelles constructions doivent être des logements abordables
✓ Renforcement du contrôle des loyers
✓ Expropriation des logements laissés vides
✓ Cession de terrains de l’État à la Caisse de prévoyance des fonctionnaires pour financer du logement abordable à Praille-Acacias-Vernets